25/03/2006

La fibromyalgie chez les enfants

La fibromyalgie chez les enfants,la douleur, le sommeil, l'insomnieChapitre 7 : la fibromyalgie chez les enfants Un extrait du livre Fibromyalgie : A Comprehensive Approach par Miryam Williamson droits exclusifs 1996. La permission est accordée pour télécharger, imprimer, copier, et distribuer, mais non pour vendre. Aux dirigeants de groupes de soutien : je ne considère pas qu’accepter des dons pour payer les coûts des copies est la même chose que de vendre.Jusqu'à récemment, la fibromyalgie était considérée comme un désordre d'adulte ; on ne pensait pas que les enfants pouvaient l'avoir. Alors, dans une étude publiée dans le "Journal of Rheumatology" en 1993, une équipe de médecins en Israel ont signalé que 6,2 % de 338 enfants en santé d'âge scolaire entre l'âge de 9 et 15 ans répondaient aux critères du syndrome de la fibromyalgie. À peu près au même moment, un rhumatologue aux États-Unis affirmait que 45 % des enfants qui lui aient référé avaient la fibromyalgie. De ces 15 enfants, 9 ont été diagnostiqués incorrectement avec une arthrite juvénile chronique, 3 se sont fait dire qu'ils avaient de la douleur due à la croissance, et 2 ont eu un diagnostique psychiatrique. Depuis ce temps-là, les médecins ont porté plus d'attention aux enfants qui se plaignaient de douleur et ils diagnostiquent la fibromyalgie plus fréquemment. [...]Les enfants qui se plaignent de douleur doivent être pris au sérieux, de crainte qu'ils grandissent avec la fibromyalgie non traités. La douleur due à la croissance est un mythe particulièrement pernicieux. Grandir ne devrait pas faire mal, et l'enfant, dont la douleur est interprétée de cette façon est une petite personne très malchanceuse. La fibromyalgie est souvent une affaire de famille [...] Ça ne veut pas dire que vos enfants sont certains d'avoir la fibromyalgie si vous l'avez, mais j'espère que ça vous motivera à être plus vigilant. Les enfants ont besoin de nous, pour prendre leur plainte au sujet de la douleur sérieusement. La fibromyalgie peut rendre la vie d'un enfant misérable à l'école et à la cour de récréation. L'enfant qui a la fibromyalgie a besoin de beaucoup d'aide spéciale et de compréhension.Plusieurs adultes pensent à l'enfance comme une période sans souci, avec beaucoup de plaisir et d'excitation. Quelques-uns trouvent ça difficile de comprendre l'intensité avec laquelle les enfants peuvent ressentir la douleur, à la fois émotionnelle et physique. Ce que les petits enfants veulent le plus, c'est de plaire aux adultes qui les entourent, et de gagner leur respect et leur affection. Si les parents donnent une grande valeur au stoïcisme, alors leur enfant croira que la manière de leur plaire est de faire un grand sourire et de le garder, et il est probable qu'il manquera gravement de soins médicaux. Déceler la fibromyalgie chez les enfants :La fibromyalgie commence souvent chez les enfants comme si c'était comme une grippe à laquelle l'enfant ne semble pas se remettre complètement. Quelquefois, particulièrement chez les enfants avant la puberté, le mal arrive simplement, graduellement, sans aucun événement aggravant. Les très jeunes enfants peuvent ne pas se rappeler un temps sans douleur, et par conséquent ne se plaignent plus du tout. [...]Vous devriez soupçonner la fibromyalgie chez un enfant qui dort nerveusement, qui donne des coups de pieds ou qui bouge beaucoup pendant son sommeil, et qui a de la difficulté à sortir du lit le matin. [...] L'insomnie associée à des douleurs ou des maux est un signe qu'il y a un problème et ne devrait pas être ignoré, particulièrement si un des parents a la fibromyalgie... Quelquefois un professeur vigilant est le premier à observer un problème. [...] Les enfants qui ont la fibromyalgie ont souvent des problèmes à l'école. Une quantité considérable de travaux scolaires font appel à la mémorisation. Les difficultés cognitives qui accompagnent souvent la fibromyalgie peuvent rendre cela difficile, sinon impossible.La fibromyalgie pour moi, comme enfant, consiste à d'intermittentes et sévères diarrhées, de la difficulté dans le contrôle de la vessie, de la douleur lancinante dans les jambes, de la douleur profonde dans les muscles, des mollets qui me faisait ressentir comme si la moelle brûlait, des maux de tête fréquents et sévères, un manque de résistance et d'insomnie. Quelques-uns de mes souvenirs dans mes premières années d'école sont celles des professeurs qui participaient avec mes camarades de classe à me ridiculiser parce que j'étais très maladroit. Inutile de dire que je n'étais jamais le premier choisi à aucun jeu d'équipe. [...]Les enfants qui se tortillent et qui ne tiennent pas en place dans la classe essaient peut être de s'empêcher de s'endormir. Aussi, ils peuvent trouver ça douloureux de rester assis à la même place pour de longues périodes de temps. Quelques symptômes de la fibromyalgie peuvent paraître dans une classe comme un trouble déficitaire d'attention. Ce n'est pas tous les enfants ayant un trouble déficitaire d'attention qui sont super actifs, comme on avait déjà pensé. Il y en a une forme connue comme "le désordre déficitaire d'attention tranquille".Quelques pédiatres disent que ça peut être un début de symptômes de la fibromyalgie chez certains enfants. Un pédiatre intelligent peut dire la différence entre un désordre déficitaire d'attention et la fibromyalgie chez quelques enfants en faisant un examen sur les points sensibles.[...] Une autre caractéristique chez les enfants qui ont la fibromyalgie c'est que la plupart d'entre eux ont des jointures hyper mobiles -- cela veut dire qu'ils sont désarticulés. [...]Être désarticulé n'est pas un signe sûr de la fibromyalgie, mais ça devrait rendre les parents soupçonneux. Tous les parents, particulièrement ceux qui ont la fibromyalgie, devrait voir à ce que leurs enfants soient examinés pour la fibromyalgie dès qu'ils sont assez vieux pour dire s'ils sentent de la douleur durant un examen sur les points sensibles. Une intervention faite au début est importante ; un traitement approprié peut sauver un enfant de toute une vie de souffrance.Conseils pour traiter la fibromyalgie chez les enfants :Quelques médecins prescrivent aux enfants qui ont la fibromyalgie une très petite dose d'agent tricyclique ou un relaxant musculaire. D'autres prescrivent Benadryl au coucher pour dormir. Un enfant qui apprend de bonnes habitudes alimentaires tôt dans la vie, qui grandit habitué à aller au lit à la même heure à tous les soirs, et qui est encouragé à faire parti d'un programme d'exercice adéquat sera bien équipé pour contrôler la fibromyalgie pendant sa vie.Si votre enfant est diagnostiqué avec la fibromyalgie, vous allez devoir donner quelques explications. Ce que vous direz et comment vous le direz aura un effet important sur la réaction de l'enfant. Les enfants sont particulièrement vulnérables à penser que tout ce qui ne va pas bien est de leur faute. Vous devrez insister que la fibromyalgie est la faute de personne et que personne n'aurait rien pu faire pour la prévenir. Jusqu'où expliquer au sujet de la fibromyalgie va déprendre, bien sûr, de l'âge de l'enfant et de son développement intellectuel. Par-dessus tout, l'enfant doit comprendre que la fibromyalgie peut être contrôlée. [...]Élever un enfant qui a la fibromyalgie est un défi réel. Vous allez devoir vous rappeler qu'il y a des jours qui sont pires que d'autres, et permettre à l'enfant de régler son rythme. Les travaux ménagers devraient être ajustés pour convenir à la situation, et la flexibilité devrait être le principe primordial. Les professeurs et le directeur d'école devraient être informés au sujet de la fibromyalgie de votre enfant. Ils doivent comprendre que l'enfant peut se sentir bien une journée et terrible la journée suivante, et que les gens qui ont la fibromyalgie paraissent presque toujours mieux qu'ils se sentent.N'importe quelle situation qui nuit à l'apprentissage d'un enfant, autorise l'enfant à recevoir un plan d'éducation convenant à ses besoins spéciaux, selon la loi publique américaine 94-142, qui pourvoit à l'éducation des enfants qui ont des besoins spéciaux. Si votre enfant a des problèmes avec le travail scolaire, vous devriez être persistant pour que l'école accepte cette évaluation, et c'est votre droit et vous devrez éventuellement l'emporter si vous ne lâchez pas. Parmi les accommodations qui ont été accordé pour les enfants qui ont la fibromyalgie, il y a des livres d'école en double afin que l'enfant n'ait pas à transporter les livres de la maison à l'école et vice-versa; une enregistreuse pour éliminer le besoin de prendre des notes et un horaire flexible d'école qui permet à l'enfant de prendre ses cours les plus difficiles à l'heure du jour qu'il se sent le mieux.Si les enfants de la classe de votre enfant lui font la vie misérable en le taquinant, un mot avec le professeur est approprié. Généralement les enfants s'ajustent selon l'attitude de leur professeur. Si le professeur fait une remarque spontanément sur la fibromyalgie au sujet de la maladresse de l'enfant ou, réprimande l'enfant pour être lent quand la fatigue arrive, l'attitude du professeur va sûrement conduire à la taquinerie par les autres enfants. C'est à vous d'établir ce genre de relation dans laquelle votre enfant va se confier au sujet de tels problèmes. Un rendez-vous avec le service pédagogique de l'école peut souvent aider à mettre les choses en place. Un traitement approprié peut faire un monde de différence. [...]C'est évident que la fibromyalgie chez les enfants n'est peut être pas une condamnation à vie. Une étude a trouvé que 30 mois après avoir été diagnostiqué, 11 de 15 enfants avec la fibromyalgie (73 %) n'avaient plus la fibromyalgie. "Nous pensons que la guérison de la fibromyalgie chez les enfants est plus favorable que chez les adultes", d'après les médecins qui ont dirigé cette étude. On a trouvé que Guaifenesen apportait chez certains enfants un soulagement complet de la douleur, d'après leurs parents. Une intervention au début semble être la clé chez les enfants qui ont la fibromyalgie

12:08 Écrit par | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Avoir un blogging souvent à jour est très indispensable pour conserver le contact avec ces internautes, tout à l'instar des commentaires c'est pour ça que nous vous laisse cette remarque pour vous encourager.

Écrit par : cotes france honduras | 15/06/2014

Les commentaires sont fermés.